vendredi 13 mars 2015

Les Lances du crépuscule









carte du pays Jivaro, Shuar, Achuar

colibri en mouvement

Alessandro Pignocchi Achuar Descola Lances du crépuscule

marche de Descola et Anne Christine Taylor

colibri hermite en mouvement
arrivée de Descola à Capahuari

arrivée de Descola chez Wajari, au bord du Kapawi















bande dessinée sur les Jivaros Achuar




5 commentaires:

  1. Bonjour Sandro !

    Heureusement que Chloé m'a transmis le lien vers Puntish, ç'aurait été dommage de rater ça !

    C'est très agréable à regarder (ça fait trois fois que je me repasse la bande). C'est aussi très amusant : je veux absolument connaître la suite, vite !

    Je n'ai trouvé qu'une seule faute d'orthographe (bon, je suis comme ça, c'est ce qui me reste de ma vie professionnelle après 8 ans à la retraite : corriger les fautes au stylo rouge...) :
    "Wajari n'a mangé ni Descola ni sa femme. Il les a accueillis..." (avec un s à "accueillis", y a pas de rouge dans ce logiciel ?)

    Blague à part, ce serait bien le diable que tu ne reçoives pas bientôt une invitation pour le Festival de BD de Quito ou celui de Bogotá !

    A bientôt la suite ?
    Charlie

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui dis donc... merci beaucoup.

    Dès qu'il y aura un festival de BD en Equateur je serai surement invité...

    RépondreSupprimer
  3. Ah c'est vraiment cool de partager ça! Hâte de lire la suite...
    (Maïté)

    RépondreSupprimer
  4. l'album Anent m'est tombé entre les mains (médiathèque) et à peine dévoré j'ai enchainé avec le blog de la fin au début ... ah quelle découverte ! c'est tellement rare autant d'intelligence, d'humour, d'autodérision, de sensibilité artistique tout ensemble ! je vais m'empresser de garder le titre sous le coude pour l'offrir à tous mes proches.
    bonne continuation !
    Claire

    RépondreSupprimer